Imprimer
Catégorie : actualités
Affichages : 19

Tel est l’objectif fixé pour l’édition 2019 de la commémoration de la santé mentale. Les Nations unies invitent la communauté internationale à prévenir le suicide, première cause de mortalité chez les jeunes de 15 à 29 ans. Le suicide est un problème de santé publique mondiale. Pendant longtemps, on a toujours pensé que c’était une affaire de l’Occident, due au caractère fragile des blancs. Or, selon les spécialistes en santé mentale, c’est la première cause de décès chez les personnes âgées de 15 à 29 ans dans le monde. De la sorte, la communauté internationale entend tirer la sonnette d’alarme sur ce phénomène qui est de plus en plus récurent dans notre société. Les africains doivent comprendre que le suicide est une réalité dans notre contexte.